(+241) 01.44.22.09 info@fipac.net

Le Bassin du Congo

Le massif forestier du Bassin du Congo est le deuxième poumon vert du monde après celui de l’Amazonie.

Il couvre 228 millions d’hectares et présente une biodiversité riche.

Il demeure une source importante pour les populations riveraines, un facteur de développement durable des pays d’Afrique centrale et un outil inestimable de lutte contre les changements climatiques.

Sa préservation devient alors une préoccupation mondiale au centre de laquelle les populations autochtones prennent une place importante.

En effet, par la preuve de leur culture propice à la protection du milieu naturel, elles sont des actrices majeures dans la conservation et la gestion durable de la biodiversité avec laquelle elles vivent en symbiose.

Prenant à cœur cette situation, les pays d’Afrique centrale, tous parties aux nombreuses conventions internationales sur l’environnement et traduites dans les législations nationales ont, sur l’initiative du Gouvernement de la République du Congo, organisé en 2007 à Impfondo (Nord-Congo) un Forum International des Populations Autochtones du Bassin du Congo (FIPAC).

À propos de l'auteur

Les articles en rapports

Laisser un commentaire

*